L’allocation affection de longue durée (ALD) permet la prise en charge à 100% des soins apportés à une personne souffrant demaladies chroniques. Les soins de pathologies chroniques sont souvent particulièrement coûteux. L’allocation ALD permet donc de soulager le patient ainsi que sa famille de la prise en charge des soins.

 

Définition de l’allocation affection de longue durée

L’allocation d’affection longue durée concerne toute personne souffrant de maladie chronique.

Il s’agit d’une prise en charge à 100% par l’Assurance maladie des soins qui concernent la maladie chronique. Tous les autres soins concernant d’autres éventuelles maladies ne sont pas pris en charge à 100%.

Les maladies chroniques prises en charge par l’allocation ALD sont nombreuses : les maladies de Parkinson, d’Alzheimer ou les différents diabètes. Consultez la liste des ALD.

 Conditions d’attribution de l’allocation affection longue durée

La principale condition d’attribution est, bien sûr, d’être malade d’une des maladies de la liste des ALD reconnues comme telles par le médecin. Ces maladies reconnues figurent dans une liste officielle d’une trentaine d’affections. On peut y voir le diabète, les maladies de Parkinson et d’Alzheimer, la scoliose ou encore la tuberculose.

Si votre maladie ne figure pas sur cette liste mais qu’elle provoque malgré tout l’invalidité et/ou des traitements lourds durant plus de six mois, vous pouvez avoir droit à l’allocation affection de longue durée. L’invalidité doit être supérieure à 50%. C’est alors la demande du médecin ou la requête de la MDPH qui fait foi.

Si votre maladie ne suppose pas de traitement supérieur à six mois, elle n’est pas prise en charge à 100%.

En outre, il faut avoir plus de 20 ans pour pouvoir prétendre à l’allocation affection longue durée.

L’allocation affection longue durée est attribuée à durée déterminée. La demande de renouvellement doit se faire au moins trois mois avant la date annoncée de fin de versement.

 

 Comment faire pour toucher l’allocation affection de longue durée?

Il faut avant tout s’adresser au médecin, car c’est lui qui décrétera la maladie comme chronique. Il enverra ensuite la demande à la Caisse d’Assurance Maladie de l’assuré. Un document est alors envoyé au patient lui certifiant qu’il touche l’allocation. Il doit mettre à jour sa carte vitale et présenter ce papier aux médecins qu’il verra dans le cadre de son affection longue durée.

 

Vous pouvez également faire appel à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) de votre département qui vous renseignera et saura vous orienter. Elle évaluera également votre degré de handicap du à la maladie, ce qui aide dans la démarche de perception des allocations.

 

Plus plus d’informations

Ameli : http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/combien-serez-vous-rembourse/en-cas-d-affection-de-longue-duree/index.php